Toutes les actualités intelligence économique de l'école de guerre économique

Intelligence économique made in Africa, portrait de Guy Gweth dans Forbes Afrique

lundi, 18 avril 2016, Print

Intelligence économique made in Africa, portrait de Guy Gweth dans Forbes Afrique

Guy Gweth, enseignant EGE et diplômé de l’EGE, fondateur de Knowdys Consulting Group, auteur de «#Moi président», accorde un entretien à Forbes Afrique. Il y fait un bel hommage à notre Ecole.

Tournant décisif
Son entrée à l’École de guerre économique de Paris, où il deviendra enseignant neuf ans plus tard, marque le tournant de sa carrière. « C’est là que je me suis rencontré », se souvient-il. En novembre 2007, il crée GwethMarshall Consulting, le premier cabinet de conseil en intelligence économique et affaires publiques spécialisé dans les marchés subsahariens, ainsi que son blog, Africa Diligence. Le cabinet, rebaptisé par la suite Knowdys Consulting Group, est aujourd’hui présent sur trois continents et compte 36 consultants de 13 nationalités. Le blog, quant à lui, est devenu une plateforme d’informations économiques et stratégiques (africadiligence.com) qui compte plus d’un millier d’abonnés. Une ascension fulgurante pour l’entrepreneur, qui est également essayiste. C’est sous cette casquette qu’il vient de publier son dernier ouvrage intitulé « #Moi président », où il donne la parole à 69 jeunes leaders africains issus de 26 pays. Ces derniers y livrent une lecture originale et concrète de l’émergence du continent. « Leurs meilleures propositions peuvent constituer une boîte à outils pour les décideurs attentifs », justifie l’auteur du livre.

Trois défis à relever en Afrique
Devant le regain d’attention dont les marchés africains sont actuellement l’objet, Guy Gweth estime que le continent a trois grands défis à relever. Le premier est celui du capital humain. « Contrairement à ce que racontent les médias de complaisance, l’Afrique n’a pas encore les ressources humaines suffisantes pour l’émergence du continent. La plupart des programmes d’éducation continuent de drainer l’esprit de la post-colonie. D’apparition récente en Afrique, les métiers du conseil en intelligence économique, au-delà des techniques, des méthodes et des outils, exigent un état d’esprit totalement décomplexé et ultra compétitif », explique-t-il. Le second défi est l’absence de bases de données fiables et le dernier, la corruption.

LIRE L'INTÉGRALITÉ DE L'ARTICLE

Manuel d'intelligence économiqueFormations et école d'intelligence économiqueFormations et école d'intelligence économiqueFormations et école d'intelligence économiqueFormations et école d'intelligence économiqueFormations et école d'intelligence économique

Les partenaires intelligence économique de l'EGE